Tarte à la framboise et au coquelicot de Frédéric Cassel

Il y a des émissions  qui inspirent par leur simplicité et leur convivialité. Je n’ai pas forcément l’occasion de les regarder régulièrement, mais parfois j’aime à regarder les Carnets de Julie sur France 3 ou encore les escapades de Petitrenaud (j’ai d’ailleurs beaucoup aimé le dernier épisode sur Lille). L’autre jour justement, j’ai pu voir les Carnets de Julie sur Fontainebleau avec notamment une recette de tarte à la framboise et au coquelicot de Frédéric Cassel. Je ne suis pas très fleur, dans la cuisine j’entends. J’ai souvent l’impression de manger du savon. Mais je ne sais pas pourquoi, j’ai eu envie de tester cette tarte pour fêter les 1 an de notre poupette et l’anniversaire de ma maman (eh oui, elles sont nées le même jour!!!).

J’ai eu un peu de difficulté à trouver de la liqueur de coquelicot. Dans un premier temps, j’ai commandé des mignonnettes sur un site, que je ne nommerai pas. La commande est arrivée après trois semaines d’attente, et en plus avec des mignonnettes certes, mais pas de mignonnette de coquelicot. Et quand j’ai envoyé un mail pour expliquer cette erreur d’envoi, et bien plus personne. Bref, au final, je l’ai trouvée ici. Et là, aucun problème.

WP_20180519_004

 

Quand nous l’avons goûté, Laurent et moi avons retrouvé le goût d’un sirop pour la toux que nous avions enfant. Mais ce n’est pas péjoratif, à l’époque, nous n’avions aucune difficulté à avaler ce sirop!!! ;o)

C’est une tarte facile à réaliser le jour même. La seule difficulté réside dans le pochage de la crème avec une douille à Saint Honoré. Bon autant avouer tout de suite qu’il est grand temps que je prenne des cours pour apprendre à pocher, parce que le visuel n’était pas à la hauteur de la subtilité et de la délicatesse de cette tarte. Mais, je vous livre tout de même cette recette, version sans œuf bien entendu, car il est urgent d’y goûter.

Il vous faudra 250 g de framboises et quelques bonbons au coquelicot pour le décor.

Temps de préparation : 30 minutes/ Temps d’attente : 1h15

Ingrédients pour 8 gourmands :

Pâte sucrée :

  • 250 g de farine
  • 175 g de beurre doux à température ambiante
  • 70 g de sucre
  • 1 pincée de sel

Mélangez le tout et formez une boule que vous filmez et que que vous entreposez au réfrigérateur pendant 30 minutes.

Préchauffez votre four à 170°C.

Recouvrez une plaque à pâtisserie d’une feuille de cuisson et posez votre cercle  de 22 cm de diamètre dessus.

Foncez votre pâte et piquez-la à l’aide d’une fourchette. Déposez-y des billes en céramique pour éviter que la pâte ne gonfle.

Laissez votre pâte cuire pendant 20-25 minutes.

A la sortie du four, laissez votre fond de tarte refroidir sur une grille.

 

Ganache au coquelicot :

  • 200 g de chocolat blanc à pâtisser
  • 20 cL de crème liquide
  • 20 g de liqueur de coquelicot

Cassez votre chocolat en morceaux et mettez-le dans un saladier.

Portez votre crème à ébullition puis versez-la en trois fois sur le chocolat en mélangeant bien à chaque fois.

Ajoutez la liqueur de coquelicot et versez la ganache sur le fond de tarte refroidi.

Dans l’émission, Frédéric Cassel précisait de ne pas mettre le fond de tarte et la ganache à refroidir au réfrigérateur, pour éviter une perte de saveur. Il fallait la mettre de côté pendant une heure. Hier, il faisait très chaud, et avec le monde qu’il y avait chez nous, cela n’a pas fait diminuer la température. J’ai donc suivi dans un premier temps ses conseils, mais comme la ganache ne prenait pas en masse, je l’ai quand même mis la tarte 30 minutes au réfrigérateur.

Crème fouettée :

Pour la crème fouettée, j’ai suivi la recette donnée par Julie Andrieu à savoir monter 30 cl de crème avec 150 g de fromage frais. Mais je ne suis pas satisfaite, car je n’ai pas trouvé qu’elle tenait bien et je pense que cela à participer à mon problème de pochage. Mais c’est peut-être moi qui l’ai mal réalisée.

Je préfère tout de même monter la crème avec du mascarpone : 300 mL de crème liquide entière très froide montée avec 70 g de mascarpone. Pas de sucre pour cette crème montée, vous verrez cela équilibre bien les saveurs lorsque l’on prend tous les éléments de la tarte.

Préparez cette crème fouettée au dernier moment et versez-la dans une poche à douille munie d’une douille saint honoré.

Disposez tout autour de la tarte un rang de framboises et mettez-en d’autres au centre.

SONY DSC

 

Pochez votre crème en faisant de grandes virgules en partant du centre.

Décorez avec des bonbons au coquelicot écrasés dans un torchon à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, et quelques framboises.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s